Accs membre :

Inscrire mon service de garde sur ce site ! pass oubli ?

Comment a marche ?

Les crches et garderies renseignent en continu, le nombre de places libres dont elles disposent dans leurs tablissements.

Trouvez en 2 clics les crches ou garderies qui disposent d'une place proche de votre domicile, chaque fiche prsente cette information.

Contactez directement les tablissements proches de chez vous qui disposent encore dune place pour votre enfant.

Retour

L’alternative des crèches parentales pour la garde de vos enfants:


Si aucune crèche collective ne peut vous proposer de place, pourquoi ne pas regarder du coté des crèches parentales ? Comme leur nom l’indique, elles sont tenues par des parents qui se sont regroupés sous forme de structure associative (association loi 1901): les parents administrent et gèrent alors la crèche au quotidien. Les horaires sont flexibles et dépendent des obligations des parents. Les crèches parentales naissent souvent de l’initiative de plusieurs parents ne trouvant pas d’établissement de garde, ils se regroupent et créent une crèche parentale qui rendra alors service à d’autres parents dans le même cas (dans la limite de 20 enfants gardés). Bien souvent, les crèches parentales sont épaulées par des professionnels tels que des médecins ou des éducateurs de la petite enfance, ces derniers sont alors rémunérés par la structure.

La CAF de la région peut subventionner l’établissement et prendre en charge une partie des frais de fonctionnement. La contrepartie de cette subvention réside dans le fait que la crèche parentale devra alors pratiquer les tarifs d’une crèche publique (en savoir plus sur les tarifs de crèches publiques). Vous trouverez davantage d’information à propos des crèches parentales sur le site de l’Association des Collectifs Enfant Parents Professionnels (ACEPP) : acepp.asso.fr. Si vous n’y avez pas encore songé, la crèche parentale est peut-être une alternative à prendre au sérieux.

Vous avez aim cet article ? Partagez le :


Continuez votre lecture avec les articles suivants :